Le B.A.-BA de la couche lavable : la location pour tester !

Le B.A.-BA de la couche lavable : la location pour tester !

 

Savez-vous combien de couches un bébé utilisera avant d’être totalement propre ?

4500 !

Oui, c’est bien ça. Un bébé utilisera en moyenne 4500 couches jusqu’à sa propreté. Avec l’utilisation de couches jetables, cela représente une tonne de déchets. Cela peut varier entre 3800 et 4800 selon l’ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation et du travail).**

Vous l’aurez compris, la réduction de l’impact écologique d’un bébé doit passer par la case « couche lavable ». Pour vous, nous avons interviewé des professionnels de la location de la couche lavable : Madaleine de La Couche Verte.

Louer le kit découverte des couches lavables

 

1. Pourriez-vous vous présenter et nous dire comment vous est venue cette idée de lancer La Couche Verte ?

Nous sommes Madeleine et Mathieu, parents de Louise (5 ans) et Agathe (16 mois). Lors de l’arrivée d’Agathe nous étions une famille investie dans l’écologie et la réduction des déchets. C’est donc tout naturellement que nous nous sommes tournés vers les couches lavables.

Nous avons adoré ce mode de change ! Cependant, il n’est pas très simple à mettre en place au vu du choix de couches lavables important qui s’offre à nous, mais tellement bénéfique pour notre planète et notre enfant.

2. Pourriez-vous définir en quelques lignes la couche lavable pour les « nul.le.s » ?

Une couche lavable est toujours composée d’une culotte imperméable et d’un absorbant. Il existe 3 types de couches : les TE1, les TE2, les TE3 (TE voulant dire « Tout En… »).

Les couches lavables TE1 :

Si l’absorbant est cousu à la culotte c’est une couche Tout En 1 (TE1) très facile à utiliser. Le gros inconvénient de cette couche est qu’il est impossible de racheter un insert, et de ne laver que l’insert.

Location couches lavables Tout En 1

 

Les couches lavables TE2 :

Si l’absorbant se pose dans la culotte c’est une couche Tout En 2 (TE2), facile d’entretien et économique. Le gros avantage de cette couche est qu’il est possible de laver les inserts à 90° et la culotte à 40° (toujours dans une logique écologique afin de consommer moins d’énergie) étant qu’ils peuvent être séparés.

Louer des couches lavables Tout en 2

Les couches lavables TE3 :

Si l’absorbant se pose dans une nacelle qui s’accroche à la culotte c’est une Tout en 3 (TE3). Si l’absorbant à la forme d’une couche, c’est une couche classique, très efficace contre les fuites pour la nuit.

3. Parmi ces 3 types de couches lavables, laquelle est votre « coup de cœur » ?

Notre couche lavable « coup cœur » est la couche TE2. Elle permet d’avoir plus d’inserts que de culottes et de ne pas laver la culotte à chaque fois. Pour nous, c’est donc la couche lavable la plus écologique. Par ailleurs, racheter un insert coûte entre 5 et 6 euros. Ils sont donc très vite rentabilisés.

4. Pourquoi les parents hésitent-ils à utiliser les couches lavables ? Que leur répondez-vous ?

Je pense que le premier frein est celui de l’entretien et de l’hygiène. Il ne faut pas se le cacher, utiliser des couches lavables nécessite un peu plus de temps au quotidien que des couches jetables. Mais il existe des solutions très efficaces pour évacuer les selles rapidement par exemple les voiles jetables. Ensuite il faut les laver et étendre mais avec le lave-linge cela prend relativement peu de temps.

5. Avec quelles matières vos couches lavables sont-elles fabriquées et quelle est leur durée de vie ?

Nous ne fabriquons pas de couches lavables. Nous avons donc sélectionné des couches de très bonne qualité et réputation . Nous les proposons à la location afin que les parents puissent investir par la suite dans un produit qui leur correspond. Nous travaillons avec les marques suivantes: Applecheeks, Bambino Mio, Best Bottom, Hamac Paris, Lulu Nature, Bébélà, Disana et Wua Wua. Pour les matières des couches plus précisément, notre kit découverte permet de tester le bambou, le coton, la microfibre, le zorb (Bébélà) et nous aimerions développer les produits en chanvre.

Toutes les matières ont leurs avantages et leurs inconvénients :

- le chanvre est le plus absorbant et le plus écologique. Il est par ailleurs produit en France mais avec un traitement qui se fait en Chine. Son gros inconvénient est qu’il devient rêche à l’utilisation;

- le bambou, légèrement moins absorbant que le chanvre reste doux et souple mais la fabrication n’est pas du tout écologique : elle nécessite beaucoup de produits chimiques;

- le coton, un peu moins absorbant que le bambou, a une culture très gourmande en eau et en pesticides ; 

- la microfibre est la moins absorbante. C’est un tissu qui reste très doux et souple mais qui n’est pas à base de fibres naturelles.

Il n’y a pas donc pas de bon ou de mauvais choix, il faut faire le sien et privilégier les tissus certifiés (GOTS, Oekotex, bio..).

6. Parmi le grand nombre de marques et les diverses caractéristiques des couches lavables, comment savoir quel est le type le plus adapté pour mon bébé ?

On ne peut pas savoir ce qui va convenir à l’enfant et aux parents avant de l’avoir essayé. C’est pour ça que nous avons créé les kits découverte à partir de 20€ avec 5 marques totalement différentes, des matières différentes aussi (coton, bambou, microfibre). Pendant un mois, les parents sont tranquillement chez eux pour tester différents modèles. S'ils ont des difficultés (fuites, ajustements, rougeurs), nous sommes là pour répondre à leurs questions et les accompagner. Avec ce système de location, les jeunes parents sont sûrs d’investir par la suite dans une couche adaptée à leur enfant.

 

Je loue des couches lavables.

7. Cela dépend donc de l’enfant et non des parents ?

Oui, La morphologie du bébé : bébé potelé, bébé fin et la praticité du lavage seront deux critères déterminants dans le choix de la couche lavable.

8. Quelles sont les solutions pour remédier à l’aspect chronophage de l’entretien des couches lavables ?

Il est important d’avoir une bonne routine d’entretien de ses couches lavables pour éviter de mauvaises odeurs, des rougeurs ou qu’elles ne s’encrassent (les fibres des tissus s’engorgent de gras et les inserts deviennent alors imperméables).

Pour un bébé à 100% en couches lavables, il faut un stock de 20 couches. Nous estimons qu’un bébé a besoin de 7 couches par jour, soit 14 couches en 2 jours. Il faut également compter 6 couches pour la demi-journée de séchage.

Vous l’aurez compris, il faut donc prévoir un lavage tous les 2 jours, en respectant les étapes suivantes:

- évacuer les selles avec un voile c’est plus rapide (pour les enfants nourris uniquement au lait maternel, les selles sont hydrosolubles et n’ont pas besoin d’être évacuées)

- stocker dans un seau sans eau

- faire un lavage un jour sur deux. Avec le lave-linge, cela ne nous prend pas de temps.

Le lavage doit toujours être composé d’un rinçage froid et long, puis d’un cycle long à 40° ou 60°C avec une lessive adaptée et un désinfectant (par exemple du percarbonate si on souhaite rester dans une logique écologique). Une fois le cycle de rinçage effectué, il est possible de compléter la lessive avec le reste de son linge. Pour les couches TE2, il est possible laver les inserts à 90° et la culotte à 40°.

9. Sachant qu’une couche lavable classique coûte environ entre 10 et 15 euros et qu’il faut racheter de nouvelles couches au fur et à mesure que bébé grandit, l’aspect économique est-il si avantageux ?

Clairement, c’est très économique d’utiliser des couches lavables. Un enfant, de la naissance à la propreté va utiliser entre 3500 et 4800 couches.

S’ il est en couches jetables, les parents vont dépenser environ 1500€ qui finissent dans la poubelle et qui peut engendrer des frais supplémentaires sur la taxe d’ordures ménagères suivant comment celle-ci leur est facturée.

Si l’enfant est en couches lavables, il faut investir à sa naissance entre 500 et 700€. Il n’y aura pas d’augmentation de la taxe d’ordure ménagère. Par ailleurs, il existe dans certaines communes, des aides liées à cet achat et si on les entretient bien on peut les revendre d’occasion! Le calcul est donc vite fait.

10. Y a-t-il un risque pour mon bébé si j’alterne les couches lavables et les couches jetables (Allergies, réactions...) ? 

Il n’y a pas de risque lié à alterner couches jetables et couches lavables. Il vaut mieux choisir un mode de change mixte pour des raisons pratiques ou parce que le mode de garde ne permet pas l’utilisation de couches lavables, que de ne pas en utiliser du tout.

11. Est-ce que la couche lavable gênerait la motricité du bébé ?

Non, les couches lavables ne gênent pas la motricité. Elles respectent l’écart naturel des hanches de l’enfant. Notre retour d’expérience nous montre qu’il y a des enfants en couches lavables qui marchent à 9 mois et des enfants en couches jetables qui marchent à 22 mois...

12. Comment se passe vos contrats de location ?

Notre Kit découverte pour tout connaitre sur la couche lavable est avec 2 options :

- la location de 10 changes pour 10 jours est à 20€

- la location de 10 changes pour 1 mois est à 40€.

A la fin de la période de test, il est possible d’acheter le kit et de racheter les couches lavables qui vous conviennent pour compléter.

Pour des parents qui souhaitent tester le 100% couches lavables pendant un mois, cela revient à 80€.

Nous insistons sur l’accompagnement que nous apportons à nos parents clients. Ils ne sont pas seuls. Nous répondons à toutes leurs questions en temps réel afin de les convertir totalement à la couche lavable 😉 !

13. Un dernier mot pour la fin ?

Se lancer dans les couches lavables est une très bonne idée que ce soit pour des raisons écologiques, économiques ou de santé. C’est un mode de change qui a toujours existé mais qui est nouveau pour notre génération. Il y a un temps d’apprentissage qui peut être grandement facilité par un accompagnement dans le cadre d’une location de couches lavables, je suis convaincue que tout le monde peut y arriver et ça en vaut tellement le coup. Notre slogan est d’ailleurs:

« La Couche Verte, accompagné c’est gagné! »

 

Un grand merci à Madeleine pour cette interview ! Retrouvez-la sur https://lacoucheverte.fr/ ou contactez-la au

06.25.63.15.27

** https://www.anses.fr/fr/system/files/CONSO2017SA0019Ra.pdf

Laissez votre commentaire