Le Parental Act ou l'évolution du congé paternité

Le Parental Act ou  l'évolution du congé paternité

 

Le congé paternité qu’est-ce c’est ?

C’est un dispositif qui voit le jour en 2002, permettant aux jeunes papas salariés de prendre des congés pour une durée de 11 jours lors de la naissance d’un enfant. Ce droit s’applique à tous les pères salariés qui en font la demande. Le congé paternité doit débuter dans les 4 mois suivant la naissance de l’enfant et peut s’additionner au congé de naissance qui, lui, ne dure que 3 jours.

 Congé paternité - un papa avec son bébé

La venue d’un enfant transforme profondément la vie des parents. Source de bonheur intense, cette arrivée est parfois facteur de stress. Apprendre à s’occuper de son enfant : le laver, le nourrir, le bercer, comprendre ses pleurs, le changer. Le papa n’aura que 11 jours consécutifs, c’est-à-dire, week-end compris pour s’adapter à cette nouvelle vie. Il devra ensuite retourner travailler, laissant sa compagne seule, probablement très fatiguée à la suite de l’accouchement et des premières nuits très courtes.

 

Le congé paternité devait répondre aux inégalités hommes-femmes face à la naissance d’un enfant.

Mais cela a ses limites. La faible rémunération n’incite pas les pères à demander leur congé et la trop courte durée fait peser une lourde charge mentale sur les femmes qui se retrouvent à devoir tout gérer.

Et pourtant, en 2013, selon la DREES (Direction de la Recherche, des Etudes, de l'Evaluation et des Statistiques du ministère des solidarités et de la santé), 7 pères français sur 10 choisissaient de prendre leur congé paternité ce qui montre bien la demande sociétale.

Naissance d'un bébé - MyBabyLoc soutien la parentalité

 

Le Parental Act qu’est-ce-que c’est ?

En France, pour faire bouger les choses, en février 2020, des entreprises ont décidé de s’engager pour plus d’égalité dans le congé second parent, en signant le Parental Act. Mais le Parental Act, qu’est-ce-que c’est ? Céline Lazorthes, fondatrice de Leetchi, Isabelle Rabier, fondatrice de Dermance et Jolimoi et Thibault Lanthier, Co-fondateur de MonDocteur ont l’idée un peu folle d’allonger le congé du second parent.

Ce congé doit permettre au second parent de prendre pleinement son rôle de parent dès les premiers jours de l’enfant. Ce congé a pour but de pour réduire les inégalités entre une femme et un homme, non seulement dans l’éducation de l’enfant mais également sur les conséquences que l’arrivée d’un enfant peut avoir sur la vie professionnelle d’une femme. Hélas, il est toujours courant qu’un employeur choisisse un profil masculin à un profil féminin par peur d'une absence pour congé maternité.

Quels sont les engagements du Parental Act? 

  • L’allongement du congé parental pour le second parent, sans distinction de sexe et quel que soit son statut conjugal. Ce congé s’adapte ainsi à tous les schémas familiaux.
  • Un congé supplémentaire d’au moins 4 semaines pour laisser le temps aux parents de créer un lien avec l’enfant et répartir les tâches quotidiennes et la charge mentale dans le couple.
  • Le congé est rémunéré à 100% afin que les moyens financiers ne soient pas un critère dissuasif pour le second parent. Le congé paternité rémunéré est d’ailleurs l’une des mesures les plus plébiscitées par les salarié.e.s en 2018, selon l’Observatoire de la Qualité de Vie au Travail.

Un soutien à la parentalité avec MyBabyLoc

Les salarié.e.s sont encouragés à prendre leur congé. Ces entreprises se sont engagées car elles considèrent être de leur devoir d’inciter les familles à utiliser leurs droits dont celui du congé parental.

La parentalité a un impact fort sur la vie personnelle et professionnelle. Un soutien à la parentalité s'intègre donc tout naturellement dans toute politique d’amélioration de la Qualité de Vie au Travail et dans toute démarche RSE (Responsabililté Sociétale en Entreprise). En effet, l’innovation sociale pour les collaborateurs est un génératrice de performance. 

Aujourd’hui (le 24 avril 2020), ce sont 305 entreprises qui ont signé le Parental Act. Ces entreprises pourraient être les premières d’une longue liste d’entreprises prêtes à faciliter la vie des parents salariés. Parmi ces entreprises, en voici quelques-unes: Yuka, Too Good To Go, EDENI, Phenix.

 

Laissez votre commentaire